Informations et contacts 


Nicolas Priniotakis
: Responsable pédagogique. 
  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
  Tél.: 01 34 25 66 52 

Céline Monteil
: Secrétaire pédagogique. 
  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
  Tél.: 01 34 25 66 52 
 
Site web : http://lpmn.today

Cette nouvelle formation a pour objectif de créer un lien entre le monde de l’illustration 3D et celui de la science en développant des compétences graphiques pour les secteurs de la recherche et ayant une coloration particulière orientée sur la reconstitution du patrimoine. 

D’importantes institutions sont d'ores et déjà partenaires (Musée du Louvre, Ministère de la Culture, Centre National de la Préhistoire, CNRS, Unesco…). 

Double compétence 

A l’issue de la formation, nos étudiants ont non seulement acquis les outils de l’infographiste 3D mais sont aussi en mesure d’entendre un discours scientifique et de le scénariser dans une optique de vulgarisation ou de visualisation. Ils sont susceptibles de travailler pour tous les domaines liés à la communication à caractère scientifique (archéologie, robotique, biologie, astronomie, physique..) mais leurs compétences restent entièrement compatibles avec des domaines connexes où l’infographie 3D tel que celui de la culture (scénographie numérique, muséologie, installations artistiques, projection mapping, architecture et design intérieur...) ou du divertissement (habillage télévisuel, jeux vidéo, illustration). 

Insertion 

Les étudiants ont une sensibilité pour l’art et la culture, le goût du patrimoine et des travaux de restauration digitale, de sérieuses compétences en numérisation, modélisation 3D et restitution cinématique.  La niche naturelle d’insertion est celle de la reconstruction et préservation du patrimoine sous forme numérique. 
Les diplômés pourront s’insérer tout aussi facilement dans des milieux connexes (tels que l’architecture, l’aménagement intérieur, l’imagerie médicale, la visualisation et la vulgarisation scientifique…) mais aussi dans des domaines où l’image de synthèse n’en est encore qu’à ses débuts (visites virtuelles, scénographie numérique, installation artistique, projection mapping…). D'autres préféreront le cinéma d'animation ou le jeu vidéo. Il n'est pas rare que les étudiants effectuent leur apprentissage dans ces domaines. 

Programme

  • 290 heures de spécialisation 

  • Infographie pour la recherche 
  • Analyse de sources documentaires 
  • Didactique des sciences 
  • Principes de la visualisation scientifique 
  • Archéologie, Architecture et reconstruction 3D 

  • Art digital 
  • Peinture et retouche digitale 
  • Sculpture 3D 
  • Impression 3D 
  • Modélisation générale 
  • Modélisation architecturale, mécanique, paramétrique 
  • Photogrammétrie 

  • Matériaux numériques 
  • Technique photo et retouche pour la création de textures 
  • Création paramétrique de matériaux 3D 
  • Création d’environnements 

  • Rendu et post-production 
  • Animation et cinématique 
  • Animation paramétrique 
  • Tracking et incrustation

Inscriptions 

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est étendue au 29 mai 2017.